Ferrari 312PB, Ickx/Regazzoni, Spa 1972.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ferrari 312PB, Ickx/Regazzoni, Spa 1972.

Message par pg265 le Ven 9 Mai - 11:51

Bonsoir,

J'ai, en parallèle à la 500F2, débuté le montage d'une Ferrari 312PB de 1972.
Le kit est de type multi-matériaux, de belle qualité.

Voici donc le début du montage.

Je m'excuse par avance de la médiocre qualité des photos... Embarassed

J'ai commencé par un l'assemblage des plaques obturant les pontons latéraux, puis apprêté et peint les pièces de carrosserie en rouge Zero Paint.







La suite avec le début d'assemblage d'une partie des pièces du moteur:



Masquage des pièces de carrosserie devant recevoir une autre teinte:





Un coup de "Pure White" ZP:







Et un passage de "Giallo Modena", toujours de chez Zero Paint:









Démasquées:







J'en ai profité pour peindre un des boitiers électronique en jaune, il devra subir un petit traitement supplémentaire:



Une couche de vernis "2K Clear" ZP a rapidement suivi:








Le moteur à différentes étapes de montage et de finition:



















Début du châssis et montage à blanc:





















Un des trains avant:



J'ai tourné quelques pièces, ici le cerclage du coupe batterie:



Test de montage du train avant du bolide rouge et l'installation du pédalier.
J'ai préparé une partie du reste des pièces en vue des prochaines étapes de peinture.





Je me contente cependant de très peu de modifications ou ajouts puisqu'il s'agit d'un montage quasi sorti de boite.
Le réservoir d'huile a été assemblé par soudage et sa partie supérieure rapportée fermée par le même procédé puis fixée au réservoir toujours à l'aide du fer et de soudure basse température.

J'ai un peu progressé sur le moteur en le collant à la boite et en ajoutant quelques accessoires tels que la batterie, le système de freinage, les échappements...
Quelques images de l'avancement. L'assemblage est provisoire et permet de s'assurer de la cohérence du montage et du positionnement des divers éléments/













Test de placement des interrupteurs sur le tableau de bord et de la pièce tournée du bouton d'extincteur:





Les photos ne sont pas terribles, mais elles ont l'avantage de montrer l'essentiel...


Je me suis un peu attardé sur les instruments et mis un peu de couleur sur les voyants.
J'ai aussi fixé, et légèrement teinté, les réservoirs de Lockheed, puis installé une sangle métallique en alu auto-collant.
MFH fournit une pièce en photo-découpe, mais j'avais l'alu devant le nez...

Voici donc quelques images:














Travail sur le réservoir du ponton de droite pour apporter une petite touche colorée. et peut-être un peu plus de réalisme.





Je dois aussi choisir la durite tréssée pour accompagner le raccord et le réservoir tourné...


J'ai modifié le moyeu du volant afin de coller un peu plus à ma documentation.
J'en ai profité pour insérer au fond de l'évidement le rond jaune frappé du Caballino.
Le compte tour a tété légèrement re-détaillé.

J'ai ajouté quelques détails sur les boitiers électriques et disposé les câbles dans leur position définitive.
La durite aviation connectée à son raccord AN est elle aussi définitivement fixée à son vase en alu tourné.

J'ai profité d'une chute de rondin pour confectionner rapidement un petit extincteur sur le tour, lui ai passé un coup d'apprêt tout aussi rapide et une couche de rouge une demi heure plus tard. Demain, un petit coup de vernis, des sangles et éventuellement une tête lui donneront certainement meilleure allure...



















J'ai rapidement recouvert le siège de gauche de sont "tissus" carractéristique.
Je me suis rendu compte que j'avais oublié de couper un petit morceau qui rompt la continuité de la trame; je procèderai à la rectification avant le traitement final.

J'ai tout aussi rapidement passé un coup de vernis Alclad sur l'extincteur et me suis attardé à peindre les raccords de durites des différents radiateurs. Eux aussi seront finalisés plus tard... ou changés au profit d'éléments en métal usiné et anodisé pour un peu plus de réalisme.

Je profite du fait que le tableau de bord soit démonté pour vous montrer peut-être plus clairement l'évidement du moyeu du volant.
Les vis de fixation seront disposées, d'une façon ou d'une autre :hein ce soir aussi.

Les photos sont toujours prises dans les conditions précédamment évoquées, et au alentours de 1h30 du matin... Je compte bien sûr une fois de plus sur votre indulgence quant à leur  qualité.



















Voilà où nous en sommes pour le moment.

Ces éléments changeront partiellement d'apparence à la suite de certaines opérations (légères: ce n'est pas un char!) de "patine".
Un démontage de la partie centrale du chassis pour passer au vernis ne devrait pas trop tarder.
Ce sera l'occasion de monter et d'ajuster les durites entre le moteur et les radiateurs latéraux.
Les parties noires (gardes boue) du capot arrière sont aussi prêtes à être collées à ce dernier.
Les pneus sont en cours de préparation, ainsi que les jantes.














Quelques images des étapes intermédiaires:













On continue.
La PB avance lentement, à un train de sénateur... Ce qui n'était heureusement pas le cas à l'époque!!

Place à quelques images.

Les roues d'origine sont très belles, en aluminium tourné et anodisé.



Cela n'est  cependant pas tout à fait correct.
Il est donc nécessaire de cacher la belle finition sous une couche d'apprêt pour le métal, après une étape de dégraissage :





On profite du séchage pour commencer à s'occuper des pneumatiques.
Fixés sur le tour grâce à un autre jeu de jantes de 312PB et un axe porte outils, une première étape de ponçage permet de sortir le plus gros de la soudure centrale :



Bon, c'est sec!
Une petite couche de Gold Alclad en finissant par une passe légèrement "matante" pour faire un peu tomber le brillant trop prononcé :





La jante grise n'est pas là pour faire joli ; elle vient d'être refaite après un bain de diluant cellulosique Embarassed 

Enfin, la différence entre une jante originale anodisée et une peinte :





J'ai ensuite fait quelques petits trous, un par jante suffit :



Pour y placer les valves :



Voilà tout le monde équipé :



Puis vint le tour des masses d'équilibrage :



... et d'un léger passage de jus foncé pour un peu de "vécu" :





J'ai tourné un nouveau levier de passage de vitesses :



... pour l'intégrer à la célèbre GRILLE :



Un petit coup de "Tan" acrylique est passé sur le pommeau avant l'huile :



Pour poursuivre sur les roues, je me suis occupé un peu des chaussettes.

Pour commencer, il faut placer le pochoir et camoufler le pneu :





Et voici la famille au complet :



C'est maintenant bon pour le passage de la peinture.
Première étape, un coup de blanc en sous couche : le doré acrylique ne couvre par très bien  :?



Puis le doré :



C'est le moment de démasquer :



Bon, c'est un peu "flashy"...
L'aspect un peu flou de certaines lettres n'est pas très important dans la mesure ou je vais un passer une patine légère pour faire un peu moins "jouet".



Pour enfin monter tout ça sur les jantes précédemment préparées :






Ca commence donc à prendre forme.

J'espère que ce joli proto vous plait et que mon interprétation vous satisfait...

Questions et remarques sont les bienvenues, je m'efforcerai d'y répondre de mon mieux!

Pascal  Cool


Dernière édition par pg265 le Sam 10 Mai - 20:35, édité 1 fois
avatar
pg265
En haut le Chasseral
En haut le Chasseral

Messages : 59
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrari 312PB, Ickx/Regazzoni, Spa 1972.

Message par nascar le Sam 10 Mai - 20:28

C'est juste magnifique
avatar
nascar
Pierres du Niton
Pierres du Niton

Messages : 9
Date d'inscription : 03/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrari 312PB, Ickx/Regazzoni, Spa 1972.

Message par Ebo le Dim 11 Mai - 20:40

Une véritable petite merveille. J'admire le travail des détails, des petites modifications qui apportent le réalisme que beaucoup peine à obtenir (j'en fais partie!!).
Un bonheur à regarder. On attend la suite...
avatar
Ebo
En haut le Chasseral
En haut le Chasseral

Messages : 68
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 48
Localisation : vers Oron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrari 312PB, Ickx/Regazzoni, Spa 1972.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum